Investir dans l’immobilier en Belgique : Générer des bénéfices et du cash-flow positif !

Générer des bénéfices, avoir la meilleure rentabilité, optimiser son cash-flow, … c’est le but que tout investisseur dans l’immobilier devrait viser. Pour moi, vous focaliser sur la plus-value à long terme, ne vous aidera pas a chaque coup! Plus facile à dire qu’à faire ?

Penchons-nous sur le sujet.

Cash-flow : qu’est-ce que c’est ?

Concrètement pour faire des bénéfices, il y a plusieurs façon de faire, pour moi, il convient de se concentrer dans un premier temps sur l’auto-financement. Votre bien doit, au minimum générer assez de loyer que pour payer votre crédit. Acheter un appartement, magnifique, sans travaux, super bien placé , mais qui vous oblige à rajouter 300-400 euros de votre poche chaque moi, est paradoxalement un placement discutable.

Si vous voulez allez loin, il faut un cash-flow (flux d’argent) positif. C’est-à-dire, que les rentrées d’argent doivent être plus importantes que les sorties.

Dans le cas d’un investissement immobilier en Belgique réussi :

  • Avec un loyer perçu de 1000€ et des charges, crédit et impôts de 500€, un cash-flow positif de 500€ est généré.

Au contraire, un investissement mal réalisé :

  • Avec un loyer perçu de 500€ et charges et impôts de 800€, un cash-flow négatif de 300€ est généré.

Evidemment le premier scénario est celui que tout investisseur veut créer. Il est, vous l’aurez compris, important de générer un cash-flow positif, et plus particulièrement pour 2 raisons.

L’importance de générer du cash-flow positif

La première raison : devenir rentier immobilier en Belgique

Lorsque vous investissez avec succès, le cash-flow positif que vous arrivez à générer peut devenir votre principale source de revenus. Que ce soit en vue de quitter le salariat ou pour préparer votre pension, devenir rentier immobilier c’est avant tout s’assurer une position financière confortable. Attention, cependant à rester frugal, n’oubliez pas de budgétiser pour vos assurances & frais.                        

La seconde raison : pouvoir acheter plusieurs biens immobiliers en Belgique

Tout simplement, le fait de bien gérer un investissement immobilier et donc de générer du cash-flow positif vous permettra de retourner chez votre banquier en vue d’emprunter pour un deuxième investissement avec, en mains, les preuves que vous savez gérer votre premier bien et qu’avec les bénéfices que vous faites, vous saurez payer vos emprunts à terme.

Au contraire, si vous vous présentez chez votre banquier avec un cash-flow négatif, il est beaucoup plus probable que celui-ci soit réticent à vous accorder un autre prêt …  Tout simplement car les ratios vous concernant, seront moins bons !    

/ L’investissement immobilier en Belgique

Grégory Hanocq | Investisseur immobilier

Grégory Hanocq | Investisseur immobilier

C’est en moins de 5 ans d’investissements, que j’ai acquis plus de 70 biens immobilier. J’ai acheté à l’étranger, en Belgique, des appartements, des immeubles… J’ai fait de la location, à l’année, étudiante, saisonnière, de l’achat-revente avec plus-value… Je possède aujourd’hui un patrimoine immobilier de plusieurs millions d’euros et j’ai hâte de vous montrer comment vous pouvez faire de même.

Donnez moi votre avis

Mon histore

C’est en moins de 5 ans d’investissements, que j’ai acquis plus de 70 biens immobilier. J’ai acheté à l’étranger, en Belgique, des appartements, des immeubles… J’ai fait de la location, à l’année, étudiante, saisonnière, de l’achat-revente avec plus-value… Je possède aujourd’hui un patrimoine immobilier de plusieurs millions d’euros et j’ai hâte de vous montrer comment vous pouvez faire de même.

Articles récents

Suivez-moi

Ma dernière vidéo YouTube

Recevez une formation offerte 100% immobilier

Fermer le menu